+41 227943222 contact@motos-live.ch

Le voilà ! Le dernier né de la gamme Sym arrive sur Suisse avec son tout nouveau bloc moteur bi-cylindre de 465cc. Et il a de quoi faire parler de lui ! Ses lignes sportive sont tout simplement magnifique. Son tableau de bord coloré nous donne l’essentielle de l’information et nous empresse de faire ronronner ses 30kw. Vous ne vous lasserez pas de tourner autour de ce petit bijoux au tarif incroyable de 9’295 CHF et à la garantie étendu à 5ans !

Après m’être informé pendant des heures sur le net, le voilà enfin ! Et il est à peine décaissé et préparé que je m’empresse d’aller faire mes premiers tours de roues. Ni une, ni deux, c’est partit !

Au guidon, la première chose vraiment sympa est la position de conduite. Très confortable, l’assise se veut droite ou détendue (Jambe tendu sur le tablier). Elle est parfaite pour Monsieur tout le monde ! Faut-il avoir la bonne taille car comme à chaque fois, ce type de scooter est étudié pour les personnes d’environ 1m75. Les petits auront donc du mal à toucher les pieds au sol faute d’une selle large positionnée à une hauteur de 790mm. Les grands verront quant à eux leurs assises toujours droites. En effet, le fait de tendre les jambes pour profiter d’une position plus décontracte les obligeront à se reculer sur la selle et s’opposer au petit dosseret intégré et séparateur du passager. Une pratique malheureusement courante sur la quasi totalité des marques du marché. Mais en vain, l’essentiel y est, le confort pour tous. Et à cela, le pare-brise propose un réglage avec deux positions en desserrant quelques vis. De quoi être protégé convenablement malgré sa taille.

Tableau de bord Sym Maxsym 500 TL

Au niveau du tableau de bord, celui-ci se veut élégant mais pas connecté. Il propose de multiples informations avec plusieurs possibilités d’affichages mais impossible de lire ses messages, répondre aux appels ou encore de bénéficier d’une navigation. Sur cet essai, je me suis concentré sur l’essentiel, ce que tout le monde attend, la puissance moteur et surtout son comportement routier.

Dans la campagne Genevoise, autour des villages de Laconnex et de Chancy, le son du bi-cylindre est vraiment mélodieux. Il n’est pas sans rappeler celui de ses concurrents direct, le Kymco AK550 mais aussi et surtout, l’indétronable Yamaha T-Max. D’ailleurs, on pourra aussi lui reprocher un petit creux au démarrage comme ce dernier a pu en être victime lors de ces premiers pas. C’est vrai que l’on adore tous décoller au feu mais Sym a choisi de privilégier sa mécanique pour conserver sa fiabilité. Un choix juste car 5 ans de garantie, c’est énorme pour un scooter de cette catégorie !!!!

Dès le démarrage, la puissance arrive droit derrière et affole le compteur digital. La montée en régime se fait facilement et toujours accompagnée du jolie son du bi-cylindre. Alors non, il ne vaut pas la puissance de ses concurrents. Mais il ne fallait pas s’attendre à cela car déjà sur le papier, la cylindrée était inférieure. Ce qui est bluffant, c’est lors des premiers virages. La partie cycle entre en action et là, c’est bluffant !!

Disque de frein avant Sym Maxsym 500 TL

Le Maxsym rentre en virage avec une stabilité incroyable et garde celle-ci jusqu’à la ré accélération ou le bi-cylindre répond parfaitement. Franchement, je suis bluffé pour une première, Sym a tapé fort ! 💪 J’ai adoré les sensations lors de mes essais avec le TMax. Là, je ressent les mêmes choses ! Alors pour être honnête, tout n’est pas aussi fluide que sur ce dernier et il y a un léger temps d’adaptation mais on s’en rapproche énormément. D’ailleurs, à ce moment là, je me dis qu’entre les prestations, le look et le prix, Sym a vraiment tout compris.

A l’arrivée du virage suivant, la vitesse me pousse à freiner et solliciter les étriers avant 4 pistons radiaux. Ça freine vraiment fort et la puissance de freinage est parfaitement adaptée à la machine. Dommage que ce ne soit pas le cas pour les freins arrières qui se voient court-circuiter par le déclenchement un peu prématurée de l’ABS .

Joueur, je continue mon parcours et me régale à l’arrivé de chaque courbes. Mes premières impressions sont là, elles sont plus que bonnes et je suis vraiment très très surpris d’un tel résultat. Pour un premier maxi-scooter sportif de cette cylindrée, Sym a su frappé fort.

Maintenant à vous de vous faire vos propres opinions. Venez vite le découvrir en magasin et bénéficier d’un essai dès aujourd’hui 😉

Retrouvez le Sym Maxsym sur notre site internet www.motos-live.ch

%d blogueurs aiment cette page :
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En continuant à utiliser ce site, vous en acceptez l'utilisation ainsi que les conditions sur la protection de vos données.
Accepter
Refuser
Privacy Policy